Présentation




(English version below)

Agrégé de mathématiques, titulaire d’un magistère en sciences de la matière de l’École Normale Supérieure de Lyon et d’un doctorat en philosophie des sciences de l’université Paris 1 – Panthéon Sorbonne, je suis chercheur postdoctoral au Groupe de recherche interdisciplinaire en informatique de la santé (GRIIS) de l’université de Sherbrooke au Québec (Canada).

Mes domaines de recherche concernent l’ontologie et l’éthique appliquée. Ma thèse de doctorat portait sur l’ontologie de la mécanique quantique, qui vise à fournir une description cohérente du réel compatible avec la mécanique quantique : elle analysait en particulier la nature des probabilités selon l’interprétation d’Everett de la mécanique quantique. J’ai ensuite effectué plusieurs séjours de recherche postdoctoraux, notamment aux universités de Rennes 1 (France) et d’Osaka (Japon), où j’ai travaillé en ontologie appliquée, un domaine de recherche interdisciplinaire visant à représenter le réel à l’aide d’outils logiques et informatiques. L’ontologie appliquée et l’ontologie philosophique bénéficient mutuellement l’une de l’autre lorsqu’elles analysent, par exemple, la similarité (impliquant les débats entre réalisme et nominalisme), l’identité, le changement, la causalité et les relations de tout à partie (le champ d'études de la « méréologie »). L’ontologie appliquée interagit également avec la philosophie des sciences lorsqu’elle vise à représenter, par exemple, la maladie, les probabilités, les risques, ou encore des entités physiques telles que forces newtoniennes ou vitesses. Je collabore actuellement, au sein du GRIIS, avec des informaticiens, médecins, philosophes et juristes à l’utilisation d’ontologies appliquées dans la mise au point d’un « système de santé apprenant » : un système de partage des données et d’intelligence artificielle qui couple clinique et recherche, en vue de développer la médecine personnalisée et l’aide à la décision – aussi bien pour les professionnels de santé que pour les patients.

J’ai également effectué de la recherche en éthique appliquée au département de philosophie de l’université KTH de Stockholm (Suède). Mon travail a notamment porté sur l’éthique des « nudges » – des interventions qui visent à influencer les individus à prendre de meilleures décisions (selon leurs propres critères), en prenant en considération leurs heuristiques de décision, tout en les laissant libres de choisir autrement. A l’heure actuelle, mes travaux en éthique appliquée au GRIIS concernent notamment le consentement à l’utilisation secondaire des données de soin à des fins de recherche. Dans ce cadre, nous mettons au point des groupes de discussion qui informeront de manière participative les futurs systèmes de santé apprenants.

- Publications de recherche 
- Conférences internationales 
- Diffusion du savoir

Contact : [prénom] [point] [nom] [at] gmail [point] com

  

English version


After obtaining master-level degrees in mathematics and physics at the Ecole Normale Supérieure de Lyon, and a PhD in philosophy of science at University Paris 1 – Panthéon Sorbonne, I am currently postdoctoral researcher at the interdisciplinary research group in medical computer science (GRIIS) at Sherbrooke university in Quebec (Canada).

My research fields are ontology and applied ethics. My PhD thesis was about the ontology of quantum mechanics, which aims at providing a coherent description of reality compatible with quantum mechanics; more specifically, my thesis analyzed the nature of probabilities according to the Everett interpretation of quantum mechanics. I made postdoctoral research stays at several research institutions, including University Rennes 1 (France) and Osaka University (Japan), where I worked in applied ontology, an interdisciplinary research field that aims at representing reality using computer and logical tools. Applied ontology and philosophical ontology benefit from each other when they aim at representing, for example, similarity (involving debates between realism and nominalism), identity, change, causality and part-whole relations (studied by “mereology”). Applied ontology also interacts with philosophy of sciences when it aims at representing, for example, diseases,  probabilities, risks, or physical entities such as Newtonian forces or velocities. I currently work at the GRIIS with computer scientists, medical doctors, philosophers and lawyers to use applied ontologies in devising a “learning health system”: a data sharing and artificial intelligence system coupling clinical and research activities in order to develop personalized medicine and decision aids – for both health professionals and patients.

I also made research in applied ethics at the department of philosophy of KTH university in Stockholm (Sweden). I worked in particular on the ethics of “nudges” – interventions that aim at influencing people to take better decisions (according to their own criteria), taking into consideration their decision heuristics, and letting them free to choose otherwise. Currently, my work in applied ethics at the GRIIS analyzes the consent to secondary use of health data for research. In this context, we organize focus groups that will inform in a participative way the future development of learning health systems.

- Research publications 
- International conferences 
- Popularization of philosophy and science

Contact : [first name] [dot] [last name] [at] gmail [dot] com